Aide de 15 millions d'euros de l'État : un soulagement pour José-Luis Llacuna, PDG de Duralex

© GUILLAUME SOUVANT / AFP

Une aide pour passer l'hiver. Alors que le FMI a estimé que la France devait arrêter le "quoi qu'il en coûte", l'État continue de voler au secours des entreprises en difficulté à cause de l'envolée des prix de l'énergie. Parmi celles qui vont en profiter, il y a le fabricant de verres Duralex. Ce lundi matin sur Europe 1, le ministre de l'Industrie Roland Lescure a annoncé un prêt de l'État de 15 millions d'euros. Un soulagement pour le PDG de Duralex, José-Luis Llacuna qui confie que cette aide "va (nous) permettre de voir le futur d'une autre couleur".

 

>> LIRE AUSSI - Crise énergétique : comment bénéficier du nouveau dispositif d'aides aux entreprises ?

Une reprise d'activité en avril

"La société aurait été en très, très forte difficulté financière. Ça aurait pu nous amener à des décisions beaucoup plus drastiques que celles qu'on a prises", explique-t-il. Cependant, la production cet hiver ne sera pas relancée. "Mais il y a non plus aucune remise en cause de la date du 1ᵉʳ avril pour reprendre l'activité industrielle, puisque les énergies, à partir du deuxième et troisième trimestre, ont déjà été achetées par Duralex à des prix plus intéressants", ajoute le patron.

Le prêt de l'État, ajouté à la décision de l'entreprise de mettre ses fours en veille, permettra, selon son PDG, d'assurer la pérennité de la société.


Lire la suite sur Europe1