Agustin Galiana en larmes sur Instagram : “Parfois j'ai besoin de me vider et de libérer ce que j'ai au fond de moi”

·1 min de lecture

C'est à cœur ouvert qu'Agustin Galiana s'est confié à ses 534 000 followers. Le comédien espagnol, devenu un pilier des feuilletons de TF1 Clem et Ici tout commence, a dévoilé ce vendredi 23 juillet un cliché de lui, les larmes aux yeux, complété d'un long message bouleversant dans lequel il se livre, sans filtre. "C'est comme ça que je suis après avoir pleuré", a-t-il commencé, avant de rassurer ses fans : "Pas d'inquiétude, je vais bien, même très bien." L'acteur de 43 ans, que ses abonnés ont l'habitude de voir sourire aux lèvres, ne craint pas de montrer ses failles, et l'a longuement expliqué en légende de sa publication.

"Parfois, j'ai besoin de me vider et de libérer ce que j'ai au fond de moi et que je ne laisse pas monter à la surface. Parfois parce que je n'ai pas le temps, parfois parce que ce n'est pas le moment", poursuit-il, avant de détailler : "Quand je pense aux gens que j’aime, aux belles choses du présent, mes blessures, aux souvenirs gardés dans mon cœur, aux injustes situations que nous vivons tous. Je pleure fort. Je pleure fort, je me serre dans mes bras comme un petit enfant en revenant à ces moments pleins d'amour." Et si les hommes ont aujourd'hui parfois du mal à se laisser aller à dévoiler leurs émotions en public, Agustin Galiana démontre qu'il n'y a rien de honteux à afficher ses états d'âme. "Ça, c'est moi aussi, je voulais montrer mes larmes qui sont aussi nécessaires que mes rires. Et oui, ça fait du bien, il faut pleurer de temps en temps", conclut-il. (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Clémence Castel : l’aventurière de Koh-Lanta partage des clichés en bikini, les internautes sous le charme
“Il fallait voir leur visage” : comment Matt LeBlanc répondait aux fans qui le pensaient aussi simple d’esprit que Joey
Moussa de Koh-Lanta réunit des candidats emblématiques pour fêter ses 40 ans ! (PHOTOS)
Francky Vincent en couple avec Aziza, 21 ans plus jeune que lui : “Je ne le connaissais pas”
Mort de Jean-Yves Lafesse : cet incroyable cadeau qu'il avait offert à ses enfants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles