Agroécologie, thrombose et évolution animale : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 8 septembre 2021 : l’agriculture est confrontée à un dilemme essentiel, les vaccins contre le Covid-19 sont moins risqués que l’infection au virus et le changement climatique fait grandir les becs des oiseaux.

L'actualité des sciences du 8 septembre 2021, c'est :

En biodiversité : .

  • Pour nourrir l’humanité, un choix va devoir être fait : suivre la voie de l’agro-industrie, avec une agriculture efficace préservant la nature, ou celle de l’agroécologie, qui rend compatibles élevages et nature.

  • D’après Catherine Aubertin, directrice de recherche à l’Institut pour la recherche et le développement, l’agro-industrie est productive mais ses atteintes à l’environnement la pénalisent, et l’agroécologie doit encore prouver qu’elle peut réellement nourrir toute l’humanité.

  • Le secteur de l’agriculture est actuellement responsable de 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre : des mesures s’imposent pour réduire ces chiffres.

En santé : .

  • Une étude anglaise a mis en évidence que le risque de thrombose lié au vaccin AstraZeneca est existant, mais 100 fois plus faible qu’après avoir contracté le Covid-19.

  • Le vaccin Pfizer, lui non plus, n’augmente pas du tout le risque de thrombose, d’après une étude israélienne.

  • Une étude américaine, elle, indique que le niveau d’anticorps développés par les personnes vaccinées est similaire à celui de celles ayant été infectées et ayant fait une forme asymptomatique de la maladie.

En animaux : .

  • Pour s’adapter à l’augmentation générale de la température due au changement climatique, certaines espèces animales commencent à modifier leur apparence physique.

  • Les espèces vivant dans les zones plus chaudes ont des appendices plus grands, par exemple leurs oreilles ou leur bec, afin de mieux réguler leur température interne.

  • Il est encore difficile de faire des prédictions, notamment parce que le changement climatique n’est pas uniforme et que toutes les espèces ne vont pas réagir de la même manière.

En espace : .

  • Deuxième plus gros astéroïde du système solaire, Vesta est en fait un planétésimal, un résidu de planète inachevée.

  • Compter les cratères présents à sa surface permet de dater cette dernière : l'absence de[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles