Agriculture. Politique agricole commune : une réforme verte “ratée”

·1 min de lecture

Les députés européens ont approuvé, le mardi 23 novembre, une vaste réforme de la PAC, censée favoriser l’allocation des fonds communautaires à des exploitations plus modestes et à un mode de culture plus vert. Mais pour les écologistes et les agriculteurs engagés dans la lutte contre le réchauffement, le plan adopté n’est pas à la hauteur des ambitions environnementales de l’UE.

La nouvelle PAC adoptée mardi par le Parlement européen était destinée à “verdir” l’agriculture. Mais elle a largement déçu les députés écologistes et les agriculteurs engagés dans la lutte contre le changement climatique. “Le compromis atteint est loin d’être capable d’amorcer le changement climatique promis”, affirme Knut Krohn, correspondant européen du Tagesspiegel, estimant que l’Europe a “raté” sa réforme agricole.

Il faut dire que la nouvelle PAC est une “difficile tentative de quadrature du cercle”, remarque le quotidien communiste italien Il Manifesto qui rappelle que la réforme a commencé à être préparée en 2018, avant le tournant du Pacte vert prôné par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

À lire aussi: Les agriculteurs européens sèment un avenir plus vert

Plusieurs mesures environnementales ont toutefois été intégrées à la PAC. La réforme, qui s’appliquera à partir de janvier 2023, prévoit notamment d’accorder des primes aux agriculteurs participant à des programmes environnementaux plus exigeants, recourant à des techniques plus écologiques ou contribuant à améliorer le bien-être animal. Les États devront consacrer en moyenne 25 % par an des paiements directs à ces “écorégimes” entre 2023 et 2027, avec la possibilité de n’y consacrer que 20 % les deux premières années.

“Juste le minimum requis par l’Europe en matière d’ambition environnementale”

Chaque État doit

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles