Agriculture : démarrer une activité pendant la pandémie

Thor Huisman et Franck Van der Wal sont deux jeunes agriculteurs, tout juste installés. L’un élève des cochons, l’autre est maraîcher. Deux premières expériences, bouleversées par l’épidémie. Installé depuis un an et demi, la deuxième saison 2020 devait être celle de la confirmation pour Franck Van der Wal. Mais avec la crise sanitaire et la fermeture des marchés pendant plusieurs mois, il était impossible de vendre ses navets et poireaux. Soit un déclin de 30% de chiffre d’affaire. Un nouveau confinement qui perturbe les ventes "On a vraiment senti une grosse baisse, surtout en juillet. En août, c’est remonté un peu, mais avec le nouveau confinement, il y a de nouveau une perte en terme de ventes qui se fait ressentir", déplore le maraîcher. Une fois par semaine, il sillonne donc les villages de l’Aude, pour vendre ses légumes à domicile. "C’est super d’avoir des jeunes exploitants qui montent leurs exploitations agricoles dans le village, ce n’est que du plaisir", explique une cliente.