Agriculture en Bretagne : ce que dénonce la journaliste Morgan Large, victime de menaces

·1 min de lecture

Morgan Large, journaliste d'investigation qui travaille notamment pour la radio locale Kreiz Breizh ainsi que certains médias nationaux, est depuis quelques semaines victime de sabotage et de menace. La cause ? Un documentaire diffusé sur France 5 intitulé Bretagne, une terre sacrifiée qui a mis le feu aux poudres chez les agriculteurs et industriels de la région. Des réactions injustifiées, selon la reporter, invitée de Laurent Mariotte dans l'émission La Table des bons vivants sur Europe 1. L'occasion de faire un état des lieux de l'agriculture en Bretagne

>> Retrouvez La Table des bons vivants en podcast et en replay ici 

Dénoncer les politiques nationales 

Pour rappel, dans son documentaire, Morgan Large dénonçait avant tout les politiques nationales et l'industrie, plutôt que les agriculteurs bretons. "J'ai bien conscience que les agriculteurs bretons sont avant tout pris en étaux dans un modèle social très violent. On peut également parler des ouvriers des abattoirs, avec des licenciements massifs. C'est un vrai problème. Moi, ce que je cherchais à dénoncer, c'est le paradoxe entre la communication de la région Bretagne Centre qui s'enorgueillissait de partir sur le bien manger, de changer complètement le modèle productiviste breton dont on sait qu'il a des conséquences environnementales, sociales, économiques désastreuses et la réalité. Une réalité qui est loin de cela. Juste à côté de chez moi, j'ai en exemple : un poulailler où les poules sont élevées dans u...


Lire la suite sur Europe1