Agriculture : le boom des fermes urbaines

Atelier des modules, franceinfo

"On travaille à la verticale, sans terre, en mettant les poissons et les végétaux pour produire de

grandes quantités de légumes toute l'année" explique Mickaël Gandecki, de Myfood. "Donc l'aquaponie va utiliser les déjections des poissons qui vont produire de l'ammoniac, qui va se transformer en nitrates, et en nitrites, et c'est ces éléments qui vont nourrir les végétaux qui auront toujours les pieds dans l'eau et qui permettront à des particuliers, des familles, de produire tout ce qu'il faut sur des surfaces réduites... Des fraises, des tomates, des haricots, des concombres."

Piloter les plantes avec des LED

"On va contrôler la couleur de la lumière émise" détaille Pierre Joram, de GrennHouse Keeper. "En mixant les couleurs et l'intensité entre elles, on va créer une recette spectrale. Cette recette spectrale va donner un ordre à la plante. Donc on va pouvoir accélérer sa croissance, déclencher sa floraison. Avec les LED, on va économiser de l'électricité, parce que cela consomme beaucoup moins."

Retrouvez cet article sur Francetv info

L'interview éco. Crédit Mutuel Arkea : "Nous voulons construire notre autonomie"
La SNCF va mettre fin aux trains iDTGV
BPI : un train de vie pointé du doigt par la Cour des comptes
La Peugeot 3008 désignée voiture européenne de l'année
PSA rachète Opel : les syndicats inquiets

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages