Agriculture : une assurance par capitalisation face aux aléas climatiques et économiques ?

·1 min de lecture

Pour David Lisnard, maire de Cannes, et Yves d’Amécourt, vigneron et porte-parole national du Mouvement de la ruralité, passer d'une assurance par répartition à une assurance par capitalisation aiderait les agriculteurs démunis face aux aléas climatiques, comme nous l'avons constaté lors des gelées de ce début d'avril.

Une fois de plus, le monde agricole paye un lourd tribut à la nature. Les gelées de ce début d’avril auront vu des températures excessivement basses s’abattre dans nombre de zones sensibles comme le révélait le 8 avril dernier Serge Zaka, docteur en agrométéorologie : -11,4 °C à Barcelonnette, -10,7°C à Sédéron, -7.4°CC à Saint-Étienne, -5.5°C à Prades au Pic Saint-Loup ou -4.2°C à Avignon (record explosé de 3°C !).Les bougies allumées dans les vignobles de France, les bottes de paille, les éoliennes souffleuses d’air chaud, les hélicoptères en rase-mottes, les asperseurs, les bâches, tous les efforts déployés par les agriculteurs inquiets n’auront pas pu lutter contre ce froid venu du pôle Nord, qui a fait chuter les températures et sinistré une grande partie des exploitations du Nord à la vallée du Rhône en passant par le Sud-Ouest. Des centaines de milliers d’hectares ont été touchées dans dix régions sur les 13 métropolitaines.Lutte contre le gel cette nuit sur les coteaux de l’Hermitage, merci à nos équipes d’avoir veillé sur le vignoble et courage à tous les vignerons. pic.twitter.com/oUqNQAS4XF— Paul Jaboulet Aine (@PJabouletA) April 8,...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Agriculture : pourquoi le modèle allemand est très loin de la "deutsche Qualität"

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?