Agriculture : 100 millions d'euros pour produire nos protéines végétales

La France ne produit pas assez de protéines végétales selon le gouvernement et reste trop dépendante de pays étrangers. Pois, lentilles, luzerne ou soja : ces produits viennent du Brésil ou des États-Unis, souvent de cultures intensives. L’État a décidé de débloquer un plan d’investissement de 100 millions d'euros pour rattraper notre retard dans la production de ces protéines végétales. Des cultures difficiles à faire pousser Gonzague Proot, agriculteur près de Saint-Quentin (Somme) tente difficilement de faire pousser du soja depuis deux ans : “On a eu beaucoup de problèmes : des accidents climatiques, beaucoup de nuisibles”. Le plan permettra aux agriculteurs d'investir, notamment pour la culture de soja, qui demande des outils agricoles spécifiques. Le gouvernement veut augmenter la production de protéines végétales de 8% d’ici 2030.