Publicité

Agriculteurs: Karine Le Marchand animera une émission spéciale sur M6 et RTL dimanche

Karine Le Marchand, à droite, parle avec des agriculteurs qui organisent un blocage de l'A6 à Jossigny, en Seine-et-Marne, le 29 janvier 2024 (Bertrand GUAY)
Karine Le Marchand, à droite, parle avec des agriculteurs qui organisent un blocage de l'A6 à Jossigny, en Seine-et-Marne, le 29 janvier 2024 (Bertrand GUAY)

Karine Le Marchand animera une émission spéciale consacrée à la grogne des agriculteurs dimanche soir sur M6 et RTL, a annoncé mardi le groupe M6, au lendemain du soutien affiché au monde agricole sur un point de blocage par l'animatrice de "L'amour est dans le pré".

A partir de 20H05, "Karine Le Marchand et les journalistes de M6 et RTL recevront en plateau des agriculteurs et des personnalités politiques pour débattre" de la crise en cours et "évoquer des solutions", explique M6 dans un communiqué.

Une éleveuse d'oies et de canards du Sud-Ouest ou encore le député européen (EELV) et agriculteur Benoît Biteau figurent parmi les premiers intervenants annoncés.

Lundi, Karine Le Marchand a rejoint un point de blocage sur l'autoroute A4 en Seine-et-Marne pour apporter son soutien, et des croissants, aux agriculteurs mobilisés depuis plus d'une semaine pour réclamer des mesures fortes au gouvernement en faveur de leur secteur.

Aux manettes depuis 14 ans de "L'amour est dans le pré", programme emblématique de M6 où des agriculteurs esseulés recherchent l'âme soeur, la présentatrice voulait ainsi tenir un "engagement" précédemment pris dans la presse auprès de la profession, a-t-elle expliqué sur BFMTV.

"Il me semble que c'est important de soutenir cette corporation qui, je pense pour la première fois, a des chances de faire entendre sa voix", a ajouté Karine Le Marchand, décorée en novembre de la Croix d'officier de l'ordre du mérite agricole.

"Ce n'est pas la première fois que les agriculteurs manifestent mais jamais autant qu'aujourd'hui la population française ne les a soutenus, donc, voilà, j'en fais partie. Je suis une consommatrice et c'était très important d'être là auprès d'eux", a-t-elle poursuivi.

Démarrée le 26 janvier après un premier blocage d'axes routiers en Occitanie, la mobilisation des agriculteurs se poursuivait mardi, avec des blocages stratégiques et des crispations autour de l'avancée d'un convoi vers le marché de Rungis, poumon alimentaire de l'Ile-de-France.

ac/reb/mch/gvy