Agriculteurs : des tracteurs envahissent Paris

Ils ont quitté la terre pour occuper le bitume. Au matin du mercredi 27 novembre, des centaines de tracteurs bloquent le périphérique parisien. À leurs bords, des agriculteurs en colère. À l'appel de la FNSEA, le principal syndicat agricole, ils demandent à être reçus par les autorités. Les raisons de leur colère sont multiples : pression sur les prix, nouvelles lois contre les pesticides ou encore des charges excessives. "On est en concurrence avec des pays dont les produits n'ont pas les mêmes charges et les mêmes normes que nous", dénonce Julien Thiery, agriculteur à Toussus-Le-Noble (Yvelines). Opération escargot sur l'autoroute A6 Beaucoup d'agriculteurs sont partis au milieu de la nuit avec un objectif : gagner Paris par les principaux axes autour de la capitale. Les premiers ralentissements ont commencé avant le lever du jour. Opération escargot sur l'autoroute A6 jusqu'au périphérique, où certains sont bien décidés à rester. Sur les Champs-Élysées (Paris), de la paille recouvre les pavés.