Agressions violentes à Cholet, deux morts et un blessé grave, la piste terroriste écartée

·1 min de lecture

Deux personnes ont été tuées et une grièvement blessée après avoir été agressées, à Cholet. Un suspect a été interpellé, la piste terroriste a été écartée.

Violentes agressions mortelles à Cholet. Samedi, deux agressions ont fait deux morts et un blessé grave dans cette ville du Maine-et-Loire, dans la résidence Leclerc. Aux environs de 16 heures, un couple de personnes âgées a été attaqué avec une arme qui n'a pour l'instant pas été retrouvée, «a priori un objet contondant ou coupant». L'homme, âgé de 80 ans, est décédé, et son épouse de 85 ans grièvement blessée. Elle a été hospitalisée en état d'urgence absolue, rapporte «Ouest France». Un homme de 50 ans a ensuite été tué dans le hall d'un immeuble de la résidence.

Un suspect de 35 ans a été interpellé par des policiers de la brigade anticriminalité d'Angers dans un autre immeuble, dans son appartement. Il a été placé en garde à vue un peu moins de deux heures après la première agression. Connu pour des faits de droits communs, dont un délit routier, le trentenaire est présenté comme un déséquilibré, selon le quotidien. «Il n'y a pas de caractère terroriste pour l’instant de revendiqué et pas de décapitation comme la rumeur est partie dans ce sens», a déclaré à l'AFP le procureur de la République d'Angers Eric Bouillard. «On a des éléments sérieux mais on n'a pas de certitude que ce soit l'auteur des faits», a-t-il ajouté, précisant que l'homme avait été interpellé car «il pourrait correspondre à un signalement qui nous a été donné».

L'enquête a été confiée à la police judiciaire et à la sûreté départementale.


Retrouvez cet article sur Paris Match