Agressions sexuelles: l'école CentraleSupélec dans la tourmente

·2 min de lecture

La prestigieuse école d'ingénieurs est assommée par une enquête révélant qu'une centaine de ses étudiants auraient été victimes de viols et agressions sexuelles l’année dernière.

Le pouls du campus de CentraleSupélec continue de battre et la prochaine "grosse soirée" se profile déjà. La prestigieuse école d'ingénieurs est pourtant assommée par une enquête révélant qu'une centaine de ses étudiants auraient été victimes de viols et agressions sexuelles l’année dernière.

L'étude a fait l'effet d'une bombe. Souhaitée par la direction et menée auprès des 2.386 étudiants de l'école, qui forme quelques-uns des plus brillants ingénieurs français, 51 femmes et 23 hommes auraient été victimes de harcèlement sexuel, 46 femmes et hommes d'une agression sexuelle et 20 femmes et 8 hommes d'un viol entre 2020 et 2021.

"Notre surprise, dans l’absolu, ce n’est pas qu’il y ait des violences sexistes et sexuelles. C’est l’écart entre l’absence de signaux précurseurs et le niveau qu’a révélé cette enquête", souligne Romain Soubeyran, le directeur.

Un questionnaire anonyme

L'étude, basée sur un questionnaire anonyme, dévoile que les agresseurs sont le plus souvent des camarades et que les faits "se seraient déroulés dans un contexte associatif ou au sein de la résidence étudiante". Autrement dit : notamment lors des fameuses soirées où l'alcool coule à flots, grands-messes servant de défouloir pour ces jeunes qui ont intégré l'école après deux (ou trois) années dans les plus sélectives classes préparatoires.

Pourtant, ils "n'ont jamais rien vu dans les soirées". Mattis, Thomas et Solène, étudiants en première année croisés par l'AFP sur l'esplanade et au réfectoire, sont "un peu choqués" mais surtout formels : les fêtes organisées par les différentes associations d'étudiants dans les grands bâtiments du campus sont très encadrées.

La gendarmerie vient même apporter son concours et des arrêtés préfectoraux les(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles