Agressions sexuelles : Jean-Jacques Bourdin définitivement licencié de BFMTV et RMC

© Alain JOCARD / AFP

Il n'était déjà plus à l’antenne depuis janvier et n’y reviendra pas. Le journaliste Jean-Jacques Bourdin n'animera plus les interviews politiques du matin sur BFMTV et RMC. Le présentateur fait en effet l'objet de deux plaintes , l'une pour tentative d’agression sexuelle en 2013 et l’autre pour agression sexuelle, harcèlement et exhibition sexuelle à la fin des années 80.

Deux plaintes classées sans suite

" En raison des événements intervenus et portés à la connaissance de la direction au cours de l'année 2022, la direction a décidé de mettre un terme au contrat de travail de Jean-Jacques Bourdin et ainsi cesser toute collaboration", a annoncé le groupe Altice ce vendredi après-midi dans un court communiqué de presse.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu'en replay et en podcast ici

Du côté de la procédure, une enquête a été lancée par le Parquet de Paris. Finalement, les deux plaintes déposées ont été classées sans suite, car les faits décrits étaient trop anciens. Aucune investigation n’a été menée.

"Je suis heureux d'être libéré"

Au sein de la rédaction de BFMTV et de RMC, une enquête interne a également été lancée. Plusieurs médias rapportent que les conclusions ont mis en lumière des comportements inappropriés. Si rien ne pourrait donner lieu à des poursuites pénales, les faits étaient suffisamment graves pour justifier son licenciement.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles