Agressions. La France touchée par une série d’attaques

Courrier international (Paris)
·2 min de lecture

Trois agressions au mode opératoire similaire, dont deux en France et une devant le consulat général de France en Arabie Saoudite, ont eu lieu ce jeudi 29 octobre. La plus importante a causé la mort de trois personnes à Nice. Même si ce n’est pas la première fois que la France est confrontée au terrorisme, observe la BBC, “cette nouvelle éruption de violence islamiste est d’une certaine manière plus effrayante”.

Une série d’attaques au couteau a touché la France ce jeudi 29 octobre, trois agressions au modus operandi similaire ayant été recensées à Nice, Lyon et devant le consulat général de France en Arabie Saoudite, à Djeddah.

À Nice, explique CNBC.com, “un homme armé d’un couteau a tué trois personnes” à l’intérieur et aux abords de la basilique Notre-Dame-de-l’Assomption “vers 9 h 10. Le suspect a été blessé par la police et transporté à l’hôpital.”

À lire aussi: France. Trois morts lors d’une attaque à l’arme blanche à Nice

Comme le précise la chaîne britannique, “une femme et un homme ont été tués dans l’église”, alors que “la troisième victime, selon la police, a été suivie dans un café à proximité, où elle avait trouvé refuge, puis tuée”. La première femme aurait été égorgée et l’assaillant a été entendu scandant à de nombreuses reprises “Allahu akbar”.

Cité par le Guardian, le maire de Nice, Christian Estrosi, a réagi :

Trop, c’est trop. Il est temps maintenant que la France s’exonère des lois de la paix pour anéantir définitivement l’islamofascisme de notre territoire.”

Réactions choquées

L’événement a provoqué de nombreuses réactions dans le monde. De nombreux chefs d’État et de gouvernement se sont exprimés en Europe, comme Giuseppe Conte, Angela Merkel et Boris Johnson, mais aussi le Premier ministre canadien, Justin Trudeau.

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :