Agression de Kheira Hamraoui : Aminata Diallo remise en liberté sous contrôle judiciaire

PARIS, FRANCE - JANUARY 12: Aminata Diallo in action during a Paris Saint-Germain Women at Bougival training center on January 12, 2022 in Paris, France. (Photo by Aurelien Meunier - PSG/PSG via Getty Images)
Aurelien Meunier - PSG / PSG via Getty Images PARIS, FRANCE - JANUARY 12: Aminata Diallo in action during a Paris Saint-Germain Women at Bougival training center on January 12, 2022 in Paris, France. (Photo by Aurelien Meunier - PSG/PSG via Getty Images)

Aurelien Meunier - PSG / PSG via Getty Images

(Photo d’Aminata Diallo à Paris le 12 janvier 2022)

JUSTICE - La footballeuse Aminata Diallo, mise en examen vendredi 16 septembre pour « violences aggravées » et « association de malfaiteurs » et placée en détention provisoire, a été remise en liberté ce mercredi 21 septembre et placée sous contrôle judiciaire, a indiqué le parquet de Versailles à l’AFP.

Considérée comme la commanditaire de l’agression de son ex-coéquipière au Paris SG Kheira Hamraoui en novembre 2021 à Chatou (Yvelines), la joueuse a participé mercredi au débat devant le juge des libertés et de la détention (JLD).

L’audience était à huis clos à la demande du parquet et de la défense car « les fuites colossales de l’enquête desservent Mme Diallo », a estimé un de ses avocats, Me Romain Ruiz, pendant l’audience. Sollicités par l’AFP, ses trois avocats Mourad Battikh, Chloé Redon et Romain Ruiz n’ont pas souhaité réagir à l’issue du délibéré.

Prendre le poste d’Hamraoui

Dans cette affaire, quatre hommes nés entre 1999 et 2003 ont été mis en examen pour « association de malfaiteurs » et « violences aggravées ». Deux ont été incarcérés et deux autres placés sous contrôle judiciaire.

En garde à vue et interrogés par les enquêteurs de la Brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire, ils ont mis en cause l’ex-joueuse du PSG Aminata Diallo, désormais sans club, comme étant « la commanditaire des violences, pour lui permettre d’occuper le poste de la victime lors de compétitions à venir », selon le parquet.

Mais le déroulé exact des faits n’est pas encore clairement établi par les enquêteurs. Parmi les quatre hommes poursuivis, un a reconnu avoir donné des coups, les trois autres ont indiqué être présents sur les lieux de l’agression.

Le 4 novembre 2021, Kheira Hamraoui avait été agressée à Chatou (Yvelines) à coups de barres de fer et frappée sur les jambes par deux hommes, devant Aminata Diallo, alors que les deux joueuses rentraient en voiture d’un dîner d’équipe.

Cette agression a valu à Kheira Hamraoui plusieurs points de suture aux jambes et aux mains et a perturbé sa saison 2021-2022 au cours de laquelle elle a été écartée du groupe. Sous contrat jusqu’en 2023, elle a été réintégrée dans l’équipe du PSG mardi.

À voir également sur Le HuffPost : Mbappé et Galtier ont-ils choqué aussi les supporters du PSG ? On a posé la question au Parc des Princes

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi