Agression et insultes racistes dans le Val-d’Oise : une enquête ouverte

·1 min de lecture
La police a demandé de « ne pas relayer les témoignages haineux » et de « laisser l'enquête se dérouler ».
La police a demandé de « ne pas relayer les témoignages haineux » et de « laisser l'enquête se dérouler ».

Une enquête a été ouverte lundi, au lendemain de l'agression d'un livreur devant un restaurant à Cergy-Pontoise (Val-d'Oise) et de menaces et injures racistes proférées par l'agresseur présumé à l'encontre d'une riveraine filmant la scène, a indiqué la police du département. Selon les premiers éléments de l'enquête, un livreur noir d'Uber Eats a été agressé dimanche soir alors qu'il récupérait une commande, indique une source policière. Il a été pris en charge par les pompiers et présentait « plusieurs plaies ». Il a déposé une plainte, poursuit cette source.

Une femme, témoin de l'altercation, a filmé depuis sa fenêtre l'agresseur présumé, qui l'a alors prise à partie. Dans des vidéos postées sur les réseaux sociaux, on entend l'homme proférer des insultes racistes. Il déclare notamment : « Espèce de négresse, espèce de sale Noire. (?) Pendant 800 ans, on vous a vendus comme du bétail. » « Des identifications sont en cours », a indiqué le parquet de Pontoise. La femme a également déposé une plainte, a précisé le commissariat de Cergy-Pontoise chargé de l'enquête.

Chasse à l'homme sur les réseaux sociaux

Pour Dominique Sopo, président de SOS Racisme, « les propos de l'agresseur sont une démonstration de la permanence de la vision dégradée de telle ou telle population ? ici les Noirs assimilés à des descendants d'esclaves et animalisés ? que l'histoire a léguée ». À l'appel du collectif de la Brigade anti-négrophobie, près de 150 personnes se sont rassemblées [...] Lire la suite