Publicité

Agressée, une maire victime d'insultes homophobes quitte ses fonctions en Haute-Saône

Comme l'a rapporté L'Est Républicain mercredi 17 mai 2023, Lou Bailly-Biichlé, la maire du paisible village de Vandelans, a récemment pris la décision difficile de démissionner, après avoir été la cible d'attaques à caractère homophobe. L'incident en question, qui a eu lieu plus précisément en mars 2023, a fait suite à un différend autour d'une "coupure d'électricité pour non-paiement". L'affaire avait débuté lorsque l'élue et son premier adjoint, Cédric Grangeot, avaient découvert une camionnette Enedis devant un logement communal. La locataire de la résidence avait omis de payer sa facture d'électricité pendant plus de deux ans. Bien que cette coupure d'électricité n'ait pas été initiée par la mairie, l'occupante s'est violemment prise à la maire et son adjoint. Ce dernier a même été menacé avec un couteau. Si les deux élus n'ont pas été blessés lors de l'incident, ils ont été profondément choqués. Lou Bailly-Biichlé a d'ailleurs indiqué que cet événement n'était pas la seule raison de sa démission, mais il a joué un rôle important dans sa décision.

La maire avait déjà envisagé de démissionner en décembre 2022, épuisée par la lourdeur de la responsabilité, et par les difficultés à gérer une commune sans moyens financiers suffisants. Cédric Grangeot a depuis assuré l'intérim au conseil municipal. Aujourd'hui, la préfecture de Haute-Saône envisage d'organiser de nouvelles élections pour remplir les deux postes vacants de conseillers municipaux, suite aux récentes démissions. Cette (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite