Agnès Pannier-Runacher cuisine un agneau « français », les Insoumis répliquent

Le repas du 1er avril d’Agnès Pannier-Runacher n’a pas fait que des heureux. Sur X, la ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture chargée notamment de la Souveraineté alimentaire, a publié une photo d’elle aux fourneaux, accompagnée de ce commentaire : « Des légumes de printemps, de l’agneau français et le plaisir de cuisiner ! » Avant d’ajouter : « Manger français et de saison, c’est aussi soutenir nos agriculteurs. » Un message qui n’a pas plu aux Insoumis, relate Le HuffPost. Ils ont rappelé à la ministre que le Gouvernement soutient un traité de libre-échange européen avec la Nouvelle-Zélande, qui entrera en vigueur le 1er mai. Ce dernier permet d’importer de la viande venue à moindre coût de plus de 20 000 kilomètres.

Cette publication apparaît dans un contexte de crise agricole, où les exploitants de l’Hexagone dénoncent une concurrence déloyale entretenue par les traités de libre-échange européen. Les députés LFI sont montés au créneau. « Un poisson d’avril ? Vous êtes sûre que votre agneau ne vient pas de Nouvelle-Zélande, vu l’accord que votre gouvernement a ratifié ? » a ainsi jugé Manon Meunier, députée LFI de Haute-Vienne. Aurélie Trouvé est allée plus loin. « Pourquoi avoir...


Lire la suite sur LeJDD