Agnès Buzyn et son mari, Didier Raoult et la chloroquine… On a examiné au microscope les 20 affirmations d'un message censé prouver un "scandale d'Etat"

Benoît Zagdoun

"Si tous ces faits sont confirmés, nous allons vers l'un des plus grands scandales d'Etat que la France ait connus", affirme le message qui s'est propagé sur les réseaux sociaux, tel un coronavirus en pleine pandémie. La publication, dont la "source" serait un certain "Christophe Brochard", se résume à une longue liste de vingt affirmations, au sujet de la polémique chloroquine et des travaux controversés du médiatique chercheur marseillais Didier Raoult sur ce médicament présenté par certains comme un remède au Covid-19. Ces allégations disent-elles vrai ou "fake" ? Voici les réponses de franceinfo.

>> Coronavirus : suivez en direct les dernières informations sur le confinement et l'épidémie de Covid-19

1"Le mari d'Agnès Buzyn, monsieur Lévy, participe à l'inauguration du laboratoire P4 à Wuhan d'où le virus est sorti."

En partie faux. L'Institut de virologie de Wuhan dispose bien d'un laboratoire classé P4, c'est-à-dire "pathogène de classe 4", dans lequel les chercheurs chinois peuvent étudier en toute sécurité les micro-organismes les plus dangereux de la planète, comme le virus Ebola. La (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi