Agnès Buzyn: "Les Français ne doivent plus aller de guichet en guichet pour leurs services publics"

1 / 2

Agnès Buzyn: "Les Français ne doivent plus aller de guichet en guichet pour leurs services publics"

Invitée ce vendredi matin de Jean-Jacques Bourdin, la ministre de la Santé a défendu la proposition d'Emmanuel Macron de créer des guichets uniques pour les services publics dans les cantons et a rappelé qu'aucun hôpital ne fermerait sans l'accord des maires.

Trop compliqué d'accéder aux services publics en France. Voilà ce qui est ressorti du grand débat qui s'est tenu ces derniers mois en France. C'est pour y remédier qu'Emmanuel Macron a annoncé ce jeudi la création future des maisons de services publics dans chaque canton en France. 

Une annonce défendue ce matin par la ministre de la Santé chez Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV/RMC. "Les Français sont aujourd'hui envoyés de guichet en guichet, a expliqué Agnès Buzyn. L'idée c'est de créer un guichet unique qui concentre tous les services publics de proximité comme la CAF, les caisses de Sécu ou encore pourquoi pas l'accès la justice. Bref toutes les demandes qui concernent les services publics."

Ces guichets uniques qui pourraient s'appeler "Maisons France Services" selon les souhaits exprimés ce jeudi par le président devraient être déployés d'ici la fin du quinquennat dans chacun des quelque 2000 cantons français.

"Huit médecins pour un service 24 heures sur 24"

Toujours sur la proximité, Agnès Buzyn a rappelé la promesse d'Emmanuel Macron concernant les fermetures d'hôpitaux. "Aucun site hospitalier ne sera rayé de la carte en France sans l'avis des maires", assure la ministre de la Santé. Avant d'expliquer la difficulté qui est la sienne de maintenir tous ces sites en France. "Quand un service ferme c'est que nous ne trouvons plus de médecins, explique la ministre. Pour...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi