Agnès Buzyn "choquée" par les images de la manifestation surprise dans le métro de la gare de Lyon

1 / 2

Agnès Buzyn "choquée" par les images de la manifestation surprise dans le métro de la gare de Lyon

"Choquée." La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s’est offusquée ce lundi du blocage surprise de la circulation sur la ligne 1 du métro parisien, à la station Gare de Lyon. Alors que plusieurs centaines de manifestants, encartés à la CGT, FO, Solidaires ou encore à la FSU, se sont rassemblés en milieu de matinée devant le siège de la RATP, dans le quartier parisien de Bercy, d’autres sont en effet descendus dans les couloirs du métro, situé non loin de là, et ont envahi les quais.

"Les images m’ont choquée car je pense que cette action a fait prendre des risques aux usagers. Lancer des fumigènes dans un endroit fermé peut entraîner des mouvements de foule, de panique. Je suis toujours inquiète quand on met des usagers en situation potentielle de danger, donc à ce titre-là j’ai été assez choquée", a-t-elle réagi ce lundi après-midi, en visite à Sartrouville, dans les Yvelines.

"Dommage d'en arriver là"

L'initiative a entraîné la fermeture de certains accès à la ligne 1, l'arrêt des escalators et de la circulation pendant une vingtaine de minutes. "Des manifestants sont venus occuper les voies de la gare de Lyon pendant une heure, symboliquement", a affirmé à l’AFP le délégué Sud-Rail, Fabien Villedieu. "On nous explique qu'il n'y a plus de grève, que tout se passe bien... Le but était de montrer une certaine forme de détermination. Le pays est bloqué, les gens ne peuvent pas prendre le train, il y a une colère...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi