Agnès Buzyn bouleversée : l'ex-ministre de la Santé au bord des larmes sur le plateau de C à vous

Une blessure encore profonde. Ce jeudi 27 octobre, Agnès Buzyn était invitée dans C à vous pour défendre sa gestion l'épidémie de Covid-19, alors qu'elle était ministre de la Santé. Sur le plateau de l'émission de France 5, elle a notamment évoqué son départ du gouvernement en février 2020 pour remplacer au pied levé Benjamin Griveaux, évincé après la divulgation de vidéos d'ordre privé. Une démission qui lui reste d'ailleurs en travers de la gorge.

En effet, les équipes de C à vous ont diffusé les images de la passation de pouvoir entre Agnès Buzyn et Olivier Véran le 17 février 2020 au ministère de la Santé. Ce jour-là, l'ancienne ministre a donc annoncé, en pleine crise du Covid-19, qu'elle se lançait à la conquête de la mairie de Paris. Mais cette séquence est visiblement toujours difficile à regarder pour Agnès Buzyn, qui n'a pas pu contenir ses larmes lors de la diffusion de celle-ci. Elle a également ajouté que l'affaire Griveaux et ce départ du gouvernement avait "mis un peu (s)a vie en l'air".

"Le plus grand regret de ma vie, c'est de ne pas avoir pu gérer la crise COVID-19. On a décidé de me mettre dans la campagne municipale pour Paris, j'ai demandé à rester au ministère. On me l'a refusé. Mais je ne veux pas apparaitre comme une victime."@agnesbuzyn dans #CàVous pic.twitter.com/5l3HXsB7jS

— C à vous (@cavousf5) October 27, 2022

Agnès Buzyn : "je ne peux plus me promener seule"

Mise en examen pour sa gestion des premières (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Je ne peux plus me promener seule" : une ex-ministre évoque les menaces et les insultes qu'elle subit au quotidien
"Il faut que je pose des questions" : ce moment de tension entre Emmanuel Macron et Caroline Roux
Emmanuel Macron sur France 2 : agacée, Caroline Roux met un stop au président qui ne lui laisse pas en placer une
"Merci de me le rappeler !" Marion Maréchal piquée au vif par Léa Salamé en plein échange sur le meurtre de Lola
Brigitte Macron “intelligente” et “discrète” : cette ex-femme de président sous le charme de la Première dame