Agnès Buzyn accuse l'eurodéputée EELV Michèle Rivasi d'être "anti-vaccins" et de diffuser des "fake news"

franceinfo
La numéro 2 de la liste EELV aux élections européennes a annoncé qu'elle allait porter plainte pour diffamation contre la ministre de la Santé.

Une attaque frontale à l'Assemblée nationale. Mercredi 13 mars, Agnès Buzyn a accusé l'eurodéputée EELV Michèle Rivasi d'être "officiellement anti-vaccins" et de diffuser "le maximum de fake news en Europe sur les vaccins". Une déclaration largement applaudie sur les bancs des députés de La République en marche. Contactée par franceinfo, la numéro 2 de la liste EELV pour les élections européennes annonce qu'elle va porter plainte pour diffamation contre la ministre de la Santé.

Alors qu'elle évoquait l'efficacité des onze vaccins obligatoires pour les nourrissons, Agnès Buzyn a critiqué les prises de position du parti écologiste. "On peut regretter que certains partis politiques comme Europe Ecologie-Les Verts aient mis en deuxième dans leur liste pour les européennes madame Rivasi, officiellement anti-vaccins qui diffuse le maximum de fake news en Europe sur les vaccins, [et] que celles-ci soient justifiées par Yannick Jadot au micro de RTL cette semaine en utilisant des arguments dignes de la théorie du complot", a-t-elle lancé. L'eurodéputé Yannick Jadot est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi