Des agents israéliens ont tué un chef d'Al Qaïda en Iran, selon le New York Times

·1 min de lecture
DES AGENTS ISRAÉLIENS ONT TUÉ UN CHEF D'AL QAÏDA EN IRAN
DES AGENTS ISRAÉLIENS ONT TUÉ UN CHEF D'AL QAÏDA EN IRAN

WASHINGTON (Reuters) - Le numéro deux d'Al Qaïda Abdoullah Ahmed Abdoullah a été tué en Iran en août par des agents israéliens agissant sur ordre des États-Unis, a rapporté vendredi le New York Times, citant des responsables du renseignement américain.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a démenti samedi cette information et nié toute présence sur son territoire de responsables d'Al Qaïda.

Abdoullah Ahmed Abdoullah, également connu sous le nom d'Abou Mohamed al Masri (Abou Mohamed l'Egyptien), est accusé par les Etats-Unis d'avoir aidé à orchestrer les attentats à la bombe de 1998 contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie.

Il est présenté comme un successeur possible d'Ayman al Zawahiri, l'actuel chef d'Al Qaïda.

Selon le New York Times, Abdoullah Ahmed Abdoullah a été abattu par deux hommes circulant en moto à Téhéran le 7 août et sa mort avait été tenue secrète jusqu'à présent.

Le rôle joué par les Etats-Unis dans cette opération n'est pas clairement établi, précise le journal.

Un responsable américain s'exprimant sous le sceau de l'anonymat a refusé de confirmer à Reuters les informations du New York Times ou de dire si les Etats-Unis étaient impliqués.

Le Conseil de sécurité nationale de la Maison blanche (NSC) n'a pas répondu aux sollicitations de Reuters.

(Matt Spetalnick; version française Camille Raynaud et Tangi Salaün)