Agenda du vin – À Biarritz, une vente en ligne à huis clos

Par Le Point Vin
·1 min de lecture
Dimanche 8 novembre, la maison Biarritz Enchères dispersera en ligne plus de 300 lots, dont les plus grandes signatures bourguignonnes et bordelaises. 
Dimanche 8 novembre, la maison Biarritz Enchères dispersera en ligne plus de 300 lots, dont les plus grandes signatures bourguignonnes et bordelaises.

Pour faire face à la pandémie et aux confinements, les opérateurs de ventes se sont réorganisés sur Internet afin de tenir leurs vacations en live confiné. Un pari gagnant, qui a su attirer de nombreux amateurs de vins et collectionneurs ? français et étrangers ? au printemps dernier, très actifs sur Internet. C'est notamment le cas de la maison Biarritz Enchères, qui a décidé de convertir sa vente physique de vins et d'alcools rares en vente en ligne. L'occasion de faire de belles affaires et d'ouvrir de bonnes bouteilles dans une période morose.

Vedette de la vente : une bouteille de romanée-conti 2009, estimée à 12 000-13 000 euros. En dessous, à 7 500-8 000 euros, on trouvera une caisse de la maison de négoce Duclot de neuf bouteilles de premiers crus de bordeaux 2010, soit l'une de chacun des noms suivants : Lafite-Rothschild, Latour, Mouton-Rothschild, Margaux, Haut-Brion, Cheval Blanc, Yquem, la Mission Haut-Brion et Petrus. Cinq magnums de Petrus 2005 seront négociés à 5 000-5 500 euros pièce et six autres de 2007, à 3 200-3 500 euros. En prévision des fêtes, on ne manquera pas les douze bouteilles d'Yquem 1989, à envisager à 2 760-2 880 euros. Parmi les nombreux autres lots de grands crus du Bordelais, citons, pour les plus petits budgetssix bouteilles de Cos d'Estournel 2000, annoncées à 810-900 euros. Enfin, pour les spiritueux, la vente dévoilera au lot 304 un cognac Grande Champagne de 1878, un alcool de plus en plus recherché sous le marteau [...] Lire la suite