Age pivot, équilibre, suite de la grève... Ce qu'il faut retenir de l'interview d'Edouard Philippe sur la réforme des retraites

franceinfo

Il ira "jusqu'au bout". Le message est clair. Le Premier ministre, qui était l'invité du 20 heures de France 2, dimanche 12 janvier, a mis en avant sa détermination à faire passer la réforme des retraites. Au 39e jour de grève contre le projet du gouvernement, il en a appelé à la "responsabilité des grévistes", estimant que "ceux qui les incitent à poursuivre la grève les envoient peut-être dans une impasse". Enfin, il estime être parvenu à une sorte de "compromis" en proposant de retirer provisoirement du projet l'âge pivot instauré à partir de 2022, et en mettant en place une "conférence de financement" pour équilibrer les retraites d'ici 2027. Voici ce qu'il fallait retenir de son interview avec Laurent Delahousse.

Sur la réforme : "Nous allons aller jusqu'au bout"

"Très tôt, nous avons dit que nous étions déterminés à construire un système universel de retraites qui sera plus juste, qui sera plus lisible, qui sera plus solide et cette détermination est complète, totale. Ça passe par la suppression des régimes spéciaux. (...) Je le dis, nous allons aller au bout", a déclaré le Premier ministre.

Fort de cette détermination affichée, il en a appelé "à la responsabilité" des grévistes. "Je pense qu'ils devraient prendre leurs responsabilités, et je (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi