Agathe Auproux : la manière atroce dont elle a appris sa maladie


« J’ai un cancer. Un lymphome exactement. Je suis en chimiothérapie depuis mi-décembre et pendant encore trois mois. Je suis souvent à l’hôpital, je suis très fatiguée, je perds mes cheveux, j’ai un cathéter que je déteste placé sous ma peau. Mais tout va bien. Tout va bien » : c’est en ces termes que le 11 mars dernier, Agathe Auproux annonçait sa maladie sur les réseaux sociaux. À l’occasion de la sortie de son livre Tout va bien, retraçant son combat contre la maladie, la chroniqueuse de Touche pas à mon poste s’est penchée sur la manière dont elle a vécu tous ces mois à se battre pour rester en vie. Et les internautes ne la trouvant pas « assez malade » ne sont pas la seule difficulté qu’elle a traversée.

Pas de pincettes

C’est à l’issue d’un examen qu’elle a appris être atteinte d’un lymphome. Mais elle ne l’a pas su tout de suite. Comme le dévoile le site belge 7sur7, le médecin alors en charge de la jeune femme sur le moment lui a dit un « Vous pouvez vous rhabiller et asseyez-vous, parce qu’il y a de quoi s’asseoir » avant de s’en aller et de la laisser seule avec ses pensées : « C’était horrible, précise-t-elle. Je ne crois pas que les médecins sont dénués d’humanisme. Mais ils sont empêtrés dans des procédés administratifs dénués de sens. » Malgré tout, Agathe Auproux le défend : « Ce mec-là ne me disait pas : “Je ne te dis pas ce que tu as parce que je ne t’aime pas et que tu vas mourir.” Il ne me l’a pas dit à cause du protocole, parce qu’il n’était pas le médecin

Retrouvez cet article sur Voici

Liam Hemsworth : l’horrible manière dont il a appris sa séparation avec Miley Cyrus
Agathe Auproux révèle en quoi le fait d’évoquer publiquement sa maladie l’a énormément aidée
Agathe Auproux révèle en quoi la maladie l’a éloignée de ses proches
VIDEO Gilles Verdez raconte la manière atroce dont il s’est fait virer d’un job
Agathe Auproux guérie du cancer : comment Cyril Hanouna l’a aidée à vaincre la maladie