Agatha Christie, la reine du crime (Arte) : retour sur l'extraordinaire vie de l'auteure de Mort sur le Nil

·1 min de lecture

Ce dimanche, Arte consacre sa soirée à Agatha Christie, avec, à 20h55, la diffusion du film Mort sur le Nil (1978) de John Guillermin avec Peter Ustinov, suivi du documentaire Agatha Christie, la reine du crime. L'occasion de se pencher sur la vie de l'auteure aux 66 romans, 154 nouvelles et 20 pièces de théâtre. Si ces chiffres feraient pâlir d’envie nombre d'écrivains, ils n'ont visiblement pas suffi à Agatha Christie. Outre son activité littéraire, l’auteure du Crime de l’Orient-Express a multiplié les expériences toute sa vie, nourrissant toujours un peu plus une imagination déjà débordante.

Née en 1890 dans le comté de Devon, au sud de l’Angleterre, la jeune Agatha Mary Clarissa Miller ne rêve pas de devenir romancière. Passionnée de musique, elle entend être cantatrice et prend pour y arriver des leçons de chant et de piano. Mais une timidité maladive met fin aux rêves de l'Anglaise qui, à 20 ans, écrit sa première nouvelle. En 1914, elle épouse Archibald Christie, un aviateur de l'armée britannique très vite appelé sur le front. Pas question pour la jeune mariée de rester les bras croisés. Ayant obtenu quelques mois plus tôt son diplôme de secouriste, Agatha s’engage comme infirmière bénévole pour l’hôpital de la Croix-Rouge précipitamment installé à Torquay, sa ville d’origine. Elle y soigne notamment de nombreux réfugiés belges : l’un d’entre eux, gendarme, lui aurait inspiré le personnage d'Hercule Poirot himself !

Agatha Christie ne se contente pas de son rôle d'infirmière. (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Programme TV : que regarder cette semaine à la télé ? Notre sélection du lundi 3 au dimanche 9 mai 2021 (VIDEO)
Cyril Hanouna invite Jean-Michel Blanquer sur le plateau de TPMP !
Dorian (Koh-Lanta) papa : il se confie sur sa première nuit à la maison avec sa fille
Zette pousse la chansonnette dans Les 12 coups de midi et… C’est magnifique !
"Quand on ne sait pas, on ne parle pas !" François Berléand critique les médecins qui disent tout et son contraire à la télé (VIDEO)