Afrobasket 2021 : la Tunisie sur le toit du basket-ball africain

·1 min de lecture
C'est le troisième sacre continental des Tunisiens après ceux remportés en 2011 à Madagascar et en 2017 à domicile.
C'est le troisième sacre continental des Tunisiens après ceux remportés en 2011 à Madagascar et en 2017 à domicile.

L'épilogue du Championnat d?Afrique des nations ou Afrobasket 2021 a eu lieu ce week-end avec la victoire de la Tunisie face à la Côte d'Ivoire lors de la finale, dimanche 5 septembre à la Kigali Arena, devant un public venu en nombre. En battant les Éléphants 78-75, les Aigles de Carthage conservent leur titre de champions d?Afrique masculine de basket-ball.

Le match pour la troisième place a opposé, un peu plus tôt dans la journée de dimanche, le Sénégal au Cap-Vert avec une victoire des Lions (86-73) qui terminent donc la compétition en bronze. Une chose est sûre, ce dernier carré dont la composition en a surpris plus d?un a sans aucun doute opposé les quatre équipes les plus performantes de ce tournoi !

À LIRE AUSSIAfrobasket 2021 : place aux demi-finales !

La Tunisie fait le job

Le moins que l?on puisse dire est que la championne d?Afrique en titre, la Tunisie, s?est battue jusqu?au bout pour remporter un troisième titre continental après ceux gagnés en 2011 et 2017. C?était sans compter sur une équipe ivoirienne très motivée tout au long de la compétition au point de déjouer les pronostics des amateurs de basket-ball africain, qui ne l?avaient pas vu venir. Les éléphants sont très bien entrés dans la partie, avant que la Tunisie ne réagisse pour conclure le premier quart-temps avec un avantage de 25-18.

Les supporteurs ivoiriens captivés par le match des éléphants contre les Aigles de Carthage. © HABIMANA THIERRY / Anadolu Agency via AFP

Dans une rencont [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles