Afrique du Sud : « Ce variant semble avoir évolué beaucoup plus vite »

Par Le Point Afrique (avec AFP)
·1 min de lecture
L'infirmière de Médecins sans frontières (MSF), Bhelekazi Mdlalose (3e L), 51 ans, illustre comment effectuer un test sur écouvillon sur une infirmière participant à un cours de formation sur le coronavirus à Johannesburg.
L'infirmière de Médecins sans frontières (MSF), Bhelekazi Mdlalose (3e L), 51 ans, illustre comment effectuer un test sur écouvillon sur une infirmière participant à un cours de formation sur le coronavirus à Johannesburg.

Le nouveau variant du coronavirus identifié en octobre par des chercheurs en Afrique du Sud alimente une recrudescence sans précédent de contaminations dans le pays le plus touché d'Afrique, compliquant les efforts des autorités pour contenir sa progression. Connu sous le nom peu poétique de 501Y.V2, le variant sud-africain ne semble pas causer de formes plus graves de la maladie, mais les scientifiques s'inquiètent qu'il soit plus contagieux et moins facile à combattre. La bio-informaticienne Houriiyah Tegally, 27 ans, mène des travaux de surveillance en génomie, au sein de l'équipe de pointe qui a identifié le variant sud-africain. Elle répond aux questions de l'Agence France-Presse.

Que sait-on sur ce variant ?

Houriiyah Tegally : Il semble vraiment plus contagieux que les précédents. Et il s'impose de plus en plus dans nos données sur l'Afrique du Sud, nous n'avions pas vu de croissance semblable avant.

Il a une mutation située sur la protéine spike, une pointe permettant de pénétrer dans les cellules et d'infecter les humains. C'est cette mutation qui fait que le virus échappe davantage aux anticorps.

Ce nouveau variant pourrait aussi présenter un plus fort risque de ré-infection. Nous attendons d'avoir davantage d'éléments, mais c'est une réelle inquiétude.

À LIRE AUSSICoronavirus : une nouvelle souche frappe l'Afrique du Sud

Quelle est son origine et où en est-il ?

Ce n'est pas encore complètement clair. Tous les virus évoluent de manière naturelle et accu [...] Lire la suite