Afrique du sud : le président Cyril Ramaphosa témoigne devant la commission d'enquête sur la corruption durant l'ère Zuma

Michel Lachkar
·1 min de lecture

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa, qui a fait de la lutte anti-corruption son cheval de bataille, témoigne depuis le 28 avril 2021 devant la commission chargée d'enquêter sur le pillage de l'argent public. L'ancien président sud-africain Jacob Zuma, poussé à la démission en 2018, est impliqué dans plusieurs affaires de corruption portant sur des milliards de dollars.

Déballage du linge sale de l'ère Zuma

Qu'avez-vous fait sous l’ère Zuma ? Que saviez-vous de la corruption au sein de l'ANC ? figurent parmi les questions qui seront posées à Cyril Ramaphosa durant quatre jours, devant les caméras de la télévision sud-africaine. L'actuel président sud-africain témoigne en sa qualité de dirigeant du parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC), mais aussi en tant qu’ancien vice-président du pays sous la présidence de Jacob Zuma (2014-2018).

Un témoignage très attendu, alors que Jacob Zuma garde toujours le silence sur les milliards de dollars qui se sont évaporés sous sa mandature. En mars 2021, la Commission Zondo (du nom de son président Raymond Zondo) a demandé deux ans de prison contre Jacob Zuma pour son refus de se présenter devant la justice.

Cette commission a déjà entendu des dizaines de ministres ou ex-ministres, élus, hommes d'affaires ou hauts fonctionnaires qui ont déballé au grand jour le linge sale de l'ère Zuma. Cyril Ramaphosa a reconnu le 28 avril 2021 que son parti aurait pu contrer davantage la corruption rampante sous son prédécesseur Jacob (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi