Afrique du Sud: comment les orques ont chassé les requins blancs

En Afrique du Sud, un drone a filmé en mai 2022 trois orques en train de dévorer un grand requin blanc, au large de Mossel Bay, confirmant que les requins blancs ont trouvé des prédateurs encore plus menaçants qu’eux. Dans une étude publiée récemment dans la revue African Journal of Marine Science, les scientifiques expliquent que ces requins, qui étaient très présents au niveau de la côte sud-ouest du pays, se font beaucoup plus rares depuis cinq ans, menacés par l’arrivée d'orques mâles.

Avec notre correspondante à Johannesbourg, Claire Bargelès

Ce groupe de chercheurs a étudié comment, depuis 2017, les requins blancs ont été chassés de la zone de Gansbaai, un village de pêcheurs au sud-est du Cap. La côte était auparavant très prisée de cette espèce de requins, considérée comme « vulnérable », et c’est d’ailleurs un lieu bien connu des touristes qui viennent y faire des plongées en cage pour observer ces prédateurs.

Attaques meurtrières

Mais les requins blancs ont dû abandonner leur territoire, après qu’au moins cinq d’entre eux ont été tués en l’espace de quelques mois, et leur foie arraché pour quatre d’entre eux. Les scientifiques auteurs de l’étude attribuent ces attaques meurtrières à l’arrivée d’un duo d’orques, baptisés dans la région « Port » et « Starboard », (soit « Bâbord » et « Tribord » en français), sans que l’on sache exactement ce qui pousse les deux mammifères marins à commettre ces agressions dans cette zone.

Quelles conséquences ?


Lire la suite sur RFI