Afrique du Sud: mort de Jessie Duarte, pilier de l’ANC

En Afrique du Sud, le Congrès national africain (ANC) a annoncé la mort de Jessie Duarte, à l'âge de 68 ans. Nommée secrétaire générale de l'ANC en mai 2021, avant de se mettre en retrait en novembre pour soigner un cancer, elle était un pilier du parti au pouvoir. Jessie Duarte a servi son parti et son pays en occupant le poste d'ambassadrice au Mozambique, entre 1999 et 2003. Militante de longue date, elle fut aussi l'assistante personnelle de Nelson Mandela.

avec notre correspondant à Johannesburg, Romain Chanson

Après sa sortie de prison en 1990, Nelson Mandela fait de Jessie Duarte son assistante personnelle. Cette militante qui a connu la détention et les interrogatoires du régime de l'apartheid, reste aux côtés de Madiba jusqu'en 1994 et son élection à la présidence de la République. Elle a pu suivre de près les négociations qui ont conduit à la fin du régime ségrégationniste.

Yasmin Jessie Duarte passe le reste de sa carrière à servir les intérêts de son parti. Elle intègre le Comité national exécutif de l'ANC, dès 1997, et devient secrétaire générale adjointe à partir de 2012. Elle incarne ces piliers de l'ANC qui connaissent parfaitement les arcanes du parti et savent traverser les ères politiques, malgré les querelles internes.

À lire aussi: Jessie Duarte, un nouveau visage à la tête de l'ANC

À l'unisson, les différents politiques partis sud-africains saluent sa mémoire et ses combats, celui pour la défense des droits des Palestiniens ou pour l’émancipation des femmes et leur place en politique.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles