Afrique du Sud : des manifestants détruisent des magasins H&M pour dénoncer le "racisme ordinaire" de l'enseigne

franceinfo
Ils protestent contre une publicité dans laquelle un petit garçon porte un sweatshirt sur lequel est inscrit la phrase : "le singe le plus cool de la jungle". 

"Le singe le plus cool de la jungle." Inscrite sur le sweat-shirt d'un jeune garçon noir sur une publicité de la marque H&M, la phrase a suscité l'indignation à travers le monde. Samedi 13 janvier, à l'appel d'un mouvement politique, les Combattants pour la liberté économique, des manifestants ont envahi des magasins du groupe suédois, dans plusieurs villes d'Afrique du Sud, telles que Johannesburg, Pretoria, ou encore dans la province de Limpopo, dans le nord du pays, rapporte le site Quartz (lien en anglais).

Cette action avait pour but de dénoncer "le racisme ordinaire" qui, "même lorsqu'il est accidentel", comme le clame H&M, est lourd de conséquence, explique Quartz. La marque avait en effet présenté ses excuses, mardi, et retiré de la vente le sweat-shirt.

Tous les magasins fermés

Selon un membre du mouvement politique sud-africain, qui a publié des clichés de magasins vandalisés, toutes les boutiques de l'enseigne ont été temporairement fermées dans le pays.

Si dans certains cas, les manifestations semblent s'être déroulées de manière pacifique, d'autres internautes ont publié des images d'actions violentes. Un média a par ailleurs indiqué sur Twitter que la police avait confirmé avoir eu recours à des tirs de balles en caoutchouc contre les manifestants.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi