Publicité

Afrique du Sud : l’enrôlement des électeurs s’est achevé dans l’indifférence

En Afrique du Sud, plus de 27,4 millions d’électeurs sont inscrits sur les listes électorales. Le week-end dernier, la Commission électorale indépendante organisait la dernière campagne d’inscription des électeurs, avant les élections générales prévues dans les prochains mois.
La date du scrutin n’a pas encore été fixée, mais il doit se tenir avant le 8 août.

Selon la Commission électorale indépendante sud-africaine, 457 mille nouveaux électeurs se sont inscrits le week-end dernier. Parmi eux, 77% ont moins de 29 ans, les femmes sont légèrement majoritaires, et le plus grand nombre d'inscrits le sont dans la province du KwaZulu-Natal.

« La campagne a été un succès », s’est félicité la Commission électorale, qui rappelle qu’il est encore possible de s’inscrire en ligne, et ce, jusqu’à l’annonce de la date du scrutin.

Pourtant, certains analystes politiques font remarquer que plus de 27 millions d’inscrits sur les listes ne représente que 64% des électeurs éligibles. Plus d’un tiers de ceux qui pourraient voter ne sont pas inscrits. Ils mettent en avant une apathie électorale.

Cela fait 30 ans que les responsables politiques font des promesses qu’ils ne tiennent pas : sortir le pays de la pauvreté ; développer les services publics. Or aujourd’hui, 18 millions de Sud-Africains vivent dans des conditions d’extrême pauvreté.

Les sondages suggèrent que pour la première fois le parti au pouvoir, l’ANC, pourrait perdre sa majorité. La date du scrutin devrait être annoncée par le chef de l’État lors de son discours sur l'état de la nation prévu ce jeudi 8 février.


Lire la suite sur RFI