Afrique du Sud: Jacob Zuma tient son dernier grand meeting à Soweto sous les couleurs du MK

Jacob Zuma tient son dernier grand meeting avant les élections du 29 mai. Il est à Soweto, en périphérie de Johannesburg. L'ancien président, suspendu par son parti, l'ANC, fait campagne pour une formation politique dissidente, le MK. Son objectif n'est pas forcément de gagner, mais de faire perdre la majorité à l'ANC et ainsi regagner en influence politique.

Avec notre correspondant à Johannesburg, Romain Chanson

Malgré ses 82 ans, sa retraite forcée en 2018 sur fond de corruption, les scandales n'ont pas dégoûté tous les Sud-Africains. À l'arrivée de l'ancien président d'Afrique du Sud, le stade Orlando de Soweto s'est rapidement rempli. La figure de Jacob Zuma attire encore énormément de monde. Des dizaines de bus ont été convoyés depuis Durban, qui est à sept heures de route de Johannesburg. Ce n’est pas un hasard : Durban se situe dans la province du KwaZulu-Natal, là d'où vient Jacob Zuma et où se trouve la majorité de ses soutiens.

Les gens portent des t-shirts verts à son effigie. Et il y a des jeunes, signe que l'ancien président est en effet toujours populaire. Quand on interroge les militants sur les affaires de corruption qui visent Jacob Zuma, beaucoup de ne veulent pas y croire ou rappellent que l'ancien président n'a jamais été condamné pour ces faits, comme Sizwe. « Quand on s'est battu pour la liberté dans ce pays, on a dit : "on reste innocent tant qu'on n'a pas été déclaré coupable". Personne n'a jamais dit Zuma a volé tant d'argent… et pourtant ils disent qu'il est corrompu. »


Lire la suite sur RFI