Afrique du Sud : la grippe aviaire frappe les cormorans du Cap, déjà en danger

·1 min de lecture

Plus de 12.000 cormorans du Cap sont déjà morts de la grippe aviaire. Et ce chiffre est sûrement sous-évalué.

La grippe aviaire fait des ravages au sein de la population déjà en danger des cormorans du Cap (Phalacrocorax capensis) en Afrique du Sud, a alerté le 27 octobre 2021 une fondation ornithologique.

"Un chiffre probablement sous-évalué"

"Nous savons que nous avons plus de 12.000 cormorans morts jusqu'à présent, un chiffre probablement sous-évalué", a déclaré Katta Ludynia, une chercheuse au sein de la Fondation sud-africaine pour la préservation des animaux côtiers. Toutes les plages ne sont pas contrôlées et certaines carcasses peuvent être emportées par la mer, souligne-t-elle à cet égard. Les cormorans du Cap nichent le long des côtes s'étendant de l'Afrique du sud à l'Angola et leur nombre est estimé à quelque 234.000.

Des oiseaux qu'il n'est pas possible de soigner

Cette vague de grippe aviaire survient à un moment où les cormorans sont confrontés à une baisse du nombre des poissons, en particulier des sardines. Le manque de nourriture pourrait les avoir affaiblis, les rendant plus vulnérables à la grippe aviaire. "Il y a une très forte pression commerciale sur la pêche à la sardine mais il y a aussi de fortes pressions environnementales liées au climat", a estimé Mme Ludynia. Il n'est pas possible de soigner les cormorans atteints de la grippe aviaire mais, pour cette spécialiste, la seule solution pour endiguer sa propagation est de rapidement enlever les carcasses et d'euthanasier les oiseaux ayant des symptômes de cette maladie.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles