Afrique du Sud : deux Chinois condamnés à deux ans de prison pour trafic d'ormeaux

·1 min de lecture

Deux Chinois avaient été arrêtés en mai 2020 "pour possession de 4.600 ormeaux, dont 1.098 ormeaux cuits, 1.858 vivants et 1.644 séchés".

Deux Chinois retrouvés en possession d'ormeaux pour une valeur d'environ 55.000 euros ont été condamnés à deux ans de prison en Afrique du Sud pour trafic de ce mollusque à la chair délicate prisée des gourmets, a annoncé le 24 novembre 2021 la police.

Des ormeaux vivants, cuits et séchés

Feng Zhu, 50 ans, et Zhou Wang Feng, 47 ans, avaient été arrêtés "pour possession de 4.600 ormeaux, dont 1.098 ormeaux cuits, 1.858 vivants et 1.644 séchés" d'une valeur de près d'un million de rands en mai 2020, rappelle l'unité d'élite de la police sud-africaine, les Hawks, dans un communiqué. Un Malawite de 33 ans, qui travaillait pour les trafiquants chinois, a aussi été condamné à un an de prison.

Le volume illégalement pêché d'ormeaux a presque doublé

Parfois appelé la "truffe de mer", l'ormeau est un mollusque marin prisé des gourmets fortunés notamment en Chine. La pêche est encadrée par des quotas en Afrique du Sud. Ces dix dernières années, le volume illégalement pêché a presque doublé, selon Traffic, une ONG qui surveille le commerce de la faune et de la flore sauvages. L'essentiel des récoltes légales et illégales du mollusque aujourd'hui surpêché est destiné à l'Asie et notamment Hong Kong, où il est très apprécié dans les restaurants.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles