Afrique du Sud: une crue à Johannesburg fait 14 morts durant un rituel religieux

AP

14 personnes sont mortes lors d'une crue d'une rivière près d'un ghetto de la périphérie sud de Johannesburg. Le drame est survenu samedi 3 décembre lors d'un rituel religieux auquel 33 personnes participaient dans ce petit cours d'eau lorsqu'un violent orage est tombé, a-t-on appris dimanche.

La grande majorité de ces fidèles d'une église évangélique étaient debout au milieu de la rivière Jukskei, à la périphérie sud de Johannesburg, lorsqu'ils ont été surpris par l'orage. Ils s'adonnaient à des rituels de purification et des baptêmes, a expliqué Robert Mulaudzi, un responsable du service des urgences de la ville, cité par l'AFP.

Ils n'ont pas eu le temps de se mettre à l'abri et ont été emportés par un torrent d'eau qui a déferlé. Quelques personnes parmi eux ont pu être sauvées, notamment le pasteur de l'église. Il a pu s'accrocher à une branche qui pendait au-dessus de la rivière, selon des médias sud-africains.

Reprise des recherches lundi

Jusqu'à dimanche soir, ce sont 14 corps de victimes qui avaient été retrouvés par les sauveteurs, toujours selon Robert Mulaudzi, pour qui l'espoir de retrouver d'autres disparus vivants « s'amenuise » au fil du temps. Les recherches doivent toutefois reprendre ce lundi.


Lire la suite sur RFI