Afrique du Sud: concert géant en hommage à Johnny Clegg

Trois ans après la mort du « Zoulou blanc », un concert a été donné en hommage à Johnny Clegg dimanche 17 juillet à Johannesburg. Sa musique, engagée contre les discriminations, a marqué le monde et l'Afrique du Sud en plein régime ségrégationniste de l'apartheid et il a signé de nombreux tubes encore joués quotidiennement à la radio. Si la pandémie de Covid-19 n'avait pas permis d'organiser un tel événement après sa mort, mais cette fois-ci sa famille et ses fans ont pu faire la fête ensemble.

Avec notre correspondant à Johannesburg, Romain Chanson

Theresa dans, sans s'arrêter devant les barrières qui protègent la scène, comme à l'époque où elle était étudiante : « On allait en boîte et on dansait beaucoup sur sa musique. J'ai 73 ans, mais je danse toujours sur sa musique. »

Environ 10 000 personnes se sont réunies pour célébrer la mémoire de Johnny Clegg, un public de tous les âges, de toutes les origines, comme un symbole du vivre ensemble que défendait le « Zoulou blanc ».

« C'est l'un des rares artistes qui peut s'adresser à toutes les cultures, à toutes les origines, à tous les langages, souligne Jesse Clegg, son fils, qui fait partie des organisateurs. Et c'est pour cette raison qu'il est devenu un symbole universel d'empathie et de fraternité : ce message est très important aujourd'hui en Afrique du Sud. »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles