Afrique du Sud: un célèbre ranger du parc Kruger abattu devant son domicile

Cette semaine du 31 juillet, journée internationale des Rangers, a été marquée par la mort d'Anton Mzimba, un célèbre ranger de la réserve privée de Timbavati dans le parc Kruger, assassiné devant chez lui en Afrique du Sud.

Avec notre correspondant à Johannesbourg, Romain Chanson

Figure de documentaires et de reportages, médaillé pour son travail, Anton Mzimba a été tué après 25 ans de service. Il était le responsable de la sécurité dans la réserve privée de Timbavati dans le parc Kruger au nord de l'Afrique du Sud. Si le motif de son assassinat n'est pas connu, Anton Mzimba se savait menacé à cause de son engagement. Son meurtre souligne les risques encourus par ces défenseurs de la vie sauvage.

« Celui que je crains le plus, c'est l'homme », disait-il. Le ranger avait pourtant passé sa vie à côtoyer lions et éléphants. Mais ce sont bien des hommes, au nombre de trois, qui l'ont abattu devant chez lui et ont tiré sur sa femme.

Anton Mzimba savait qu'il risquait sa vie. Il se définissait lui-même comme un héros de la vie sauvage. Ce ranger n'a cessé d'alerter sur l'intensification du braconnage, en particulier des cornes de rhinocéros. En 2021, 450 rhinocéros ont été tués en Afrique du Sud, en hausse de 13% par rapport à 2020.

Menacés ou soudoyés

Entre juin 2021 et aujourd'hui, une centaine de rangers ont perdu la vie en Afrique, beaucoup d'entre eux dans des homicides.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles