Afrique du Sud : avec ses 112 sons et 45 claquements, la langue nluu veut survivre

·1 min de lecture

C'est une langue qui se distingue par ses claquements de langue. Elle a failli disparaître, lors de la colonisation de l'Afrique du Sud par les Néerlandais. Héritée du peuple San, le nluu est aujourd'hui en voie de disparition.
La dernière personne connue sachant la parler de manière courante, Katrina Esau, se bat pour la préserver en la transmettant aux jeunes générations.

Également au sommaire de cette édition:

Au Cameroun, une deuxième chance pour les "repentis" de Boko Haram. Suivant l'exemple des États voisins, l'extrême nord du pays, région en proie aux attaques du groupe terroriste depuis une décennie, appelle les jihadistes à déposer les armes et à retrouver la société civile. Ils sont pris en charge dans des centres dits "DDR" - pour Désarmement, Démobilisation et Réintégration.

En République démocratique du Congo, la plus grande forêt tropicale au monde est menacée par la production d'huile de palme et par l'exploitation forestière. Elle a vu sa superficie se réduire drastiquement. Des membres de la société civile et des ONG tentent de la sauver.

Dans les rues de Nairobi, des distributeurs automatiques d'un nouveau genre ont fait leur apparition. Ils ne distribuent pas de billets, mais de l'énergie de cuisson propre! Produit localement, cet éthanol issue des restes de la production de sucre, est moins polluant pour l'environnement, et moins dangereux que le kérosène ou le charbon traditionnellement utilisés.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles