Afrique : le FMI à la rescousse du tarissement des liquidités

·1 min de lecture
Sur les 650 milliards USD de DTS alloués fin août par le FMI, seuls 34 milliards furent distribués à l'Afrique. 
Sur les 650 milliards USD de DTS alloués fin août par le FMI, seuls 34 milliards furent distribués à l'Afrique.

Les DTS viennent alimenter les réserves en devises des pays africains, alors que nombre d?entre eux ont été contraints de puiser dans celles-ci afin de combler le manque de financements en 2020. Cette perte de plus de 50 milliards USD à l?échelle du continent a été particulièrement marquée en Afrique du Nord, où elle équivaut à 16 % des réserves de 2019.

Les économies dépendantes du tourisme (- 16 % en Égypte, ? 9 % au Cap-Vert) et certains pays pétroliers (- 31 % en Libye, ? 23 % en Algérie, ? 17 % en Angola) ont enregistré des baisses significatives, alors même que ces derniers abordaient la crise avec des réserves déjà affectées par le retournement des cours de 2014.

Les pays dépendant du tourisme comme l?Égypte ont été privés d?une importante source de financement à cause du Covid-19. © Justina Elgaafary/Shutterstock

Cette allocation offre ainsi un soutien essentiel aux pays dont les liquidités externes sont les plus fragiles. En Zambie, en situation de défaut de paiement depuis novembre 2020, le montant alloué (1,3 milliard USD) a permis de doubler les réserves.

À l?inverse, de moindres factures d?importations et les financements de la communauté internationale ont renforcé significativement la liquidité externe d?une dizaine de pays (+ 23 % au Rwanda, + 37 % au Maroc, + 46 % aux Comores). Mais même pour ces pays, les DTS offrent un élément de confort bienvenu alors que la crise de Covid-19 se poursuit. Et ce d?autant plus que cette hausse des réserv [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles