Afrique, Asie, Amérique latine… Où en est-on de la vaccination contre le Covid-19 dans les pays émergents?

·1 min de lecture

"Il nous faut aussi penser aux pays émergents", a expliqué Emmanuel Macron lors de son intervention sur TF1 mardi soir. Le chef de l'Etat, qui faisait le point sur la vaccination, a ajouté : "Il est important d'organiser la production de ces nouveaux vaccins et permettre une production mondiale pour les pays les plus pauvres." Mi-janvier, le président de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, fustigeait l'"approche égoïste" des pays riches qui "met en danger les plus pauvres et les plus vulnérables dans le monde".

Lire aussi - EXCLUSIF. Melinda Gates : "Pas de vie normale tant que le monde entier ne sera pas vacciné"

Si l'urgence pousse les pays d'Europe et d'Amérique du Nord à privilégier leurs populations, le retour à la normale passera par une couverture vaccinale globale à l'échelle de la planète. Mercredi, le dispositif de l'ONU, Covax, destiné à assurer le partage équitable de vaccins, a publié la liste des premiers bénéficiaires et la quantité de vaccins qu'ils obtiendront jusqu'en juin. Les pays qui recevront le plus grand nombre de doses au cours de ce semestre sont l'Inde (97,2 millions), le Pakistan (17,2 millions), le Nigeria (16 millions), l'Indonésie (13,7 millions), le Bangladesh (12,8 millions) et le Brésil (10,7 millions).

Mais ce dispositif piloté par l'OMS, l'Alliance du vaccin (Gavi) et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi) ne pourra fournir d'ici fin 2021 des doses qu'à 20% de la populat...


Lire la suite sur LeJDD