Afrique-Allemagne : l’heure du bilan avec Angela Merkel

·1 min de lecture
Le sommet « Compact with Africa », organisé dans le cadre du G20, a lieu ce vendredi 27 août à Berlin? Plusieurs dirigeants africains ont fait le déplacement (image d'illustration).
Le sommet « Compact with Africa », organisé dans le cadre du G20, a lieu ce vendredi 27 août à Berlin? Plusieurs dirigeants africains ont fait le déplacement (image d'illustration).

Juillet 2017. À la tribune de la « Conférence sur le partenariat africain des pays du G20 » qui se tient à Berlin, Angela Merkel, la chancelière allemande, a créé la surprise. En prenant la tête de la présidence du G20, elle a déjà dans l?idée de placer l?Afrique au c?ur de l?agenda des pays les plus industrialisés. Son crédo : amorcer un changement de paradigme dans la politique de développement et son bras armé stratégique et financier sera l?initiative « Compact with Africa ». L?idée derrière est de favoriser les investissements privés dans les pays d?Afrique en soutenant les plus volontaires. C?est une première et surtout un immense défi.

La force de la proposition vient du fait que ce sont les pays qui définissent eux-mêmes les projets qui favorisent leur développement. Pour y parvenir, ils peuvent compter sur les institutions financières internationales, panafricaines et les partenaires du G20, qui leur fournissent leur expertise, des financements et leurs garanties. La Côte d?Ivoire, la Tunisie, le Ghana, le Maroc et le Rwanda sont les premiers concernés. L?Allemagne choisit non pas d?y aller seul mais de s?associer avec d?autres pays européens bien sûr, mais, plus inattendu, avec d?autres a priori concurrents comme la Chine. « Plutôt qu?un plan Marshall, c?est un plan Merkel », la formule du président Alassane Ouattara à l?époque fait mouche et restera comme une marque de l?admiration des dirigeants africains à l?endroit du leadership de la chanceli [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles