"En Afrique, tout évolue très vite" : Africa Radio veut être la vitrine d'un continent en pleine mutation

Martin Mateso
C’est une radio généraliste panafricaine totalement privée qui a lancé ses programmes depuis Abidjan, en Côte d’Ivoire. Africa Radio veut devenir la vitrine d’une Afrique qui bouge, aux antipodes des clichés qui en ont fait un continent à la dérive, explique son PDG, Dominique Guihot, à franceinfo Afrique.

Le patron de la nouvelle radio panafricaine n’est pas un nouveau venu dans le monde des médias. Dominique Guihot est PDG et principal actionnaire de l’entreprise Africa Media, la société éditrice d’Africa N°1 Paris, dont les programmes seront totalement absorbés par Africa Radio qui prend son envol. Il s’est fixé cinq ans pour déployer les antennes de ce nouveau média dans une vingtaine de capitales africaines francophones.

"Nous proposons un programme authentiquement africain avec une programmation qui sera consacrée 100% à l’Afrique. Notre objectif principal, c’est de pouvoir exprimer une vision collective de l’Afrique dans tous les domaines : de la musique à la politique, en passant par la culture, l’économie et la santé", explique Dominique Guihot.

"En Afrique, quand ça bouge, ça bouge vraiment et vite"

Le PDG de la nouvelle chaîne panafricaine est très enthousiaste. Il observe que contrairement aux clichés, répandus par les médias du Nord, d’une Afrique rongée par les guerres fratricides, par la faim et les maladies, le continent regorge d’initiatives dans tous les domaines. "On voit une profusion de nouveaux talents qui explosent chaque jour partout sur le continent. Des jeunes sont prêts à développer de nouveaux projets avec des start-up qui innovent en permanence. Si en Europe les choses évoluent avec difficulté, en Afrique, quand ça bouge, ça bouge vraiment et vite", observe-t-il.

On est passé de l'afro-pessimisme (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi