Afghanistan : une vingtaine de morts dans l'attentat contre une mosquée d'Hérat, un imam influent tué

© AFP

Au moins 18 personnes ont été tuées vendredi dans l'explosion ayant frappé une grande mosquée d'Hérat, selon un porte-parole du gouverneur de la province. Parmi les victimes, se trouve l'imam de la mosquée, Mujib ur Rahman Ansari, soutien de premier plan des Taliban.

Une énorme explosion a secoué vendredi l'une des plus grandes mosquées d'Hérat, dans l'ouest de l'Afghanistan, tuant son influent imam et faisant de nombreuses autres victimes, selon les autorités locales.

"Dix-huit personnes ont trouvé la mort dans l'incident et 23 autres ont été blessées", a déclaré un porte-parole du gouverneur de la province, dans un message envoyé à la presse.

Mujib ur Rahman Ansari, un religieux de renom et soutien de premier rang des Taliban, figure parmi les victimes. Il a été tué dans "une attaque brutale vendredi à Hérat", a indiqué sur Twitter le porte-parole du gouvernement.

"L'Émirat islamique exprime son profond chagrin pour sa mort et les responsables de cet incident seront punis pour leurs actes haineux", a-t-il promis.

L'explosion a eu lieu à la mosquée Gazargah, l'une des principales d'Hérat, dont Ansari était l'imam, a rapporté TOLOnews, la principale chaîne privée du pays.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent ce qui semble être des corps ensanglantés éparpillés dans l'enceinte de la mosquée.

À la tribune d'une assemblée de dignitaires religieux à Kaboul au début du mois de juillet, Ansari avait déclaré que quiconque tenterait de renverser le régime taliban devrait être décapité.

"Ce drapeau [taliban] n'a pas été hissé facilement, et il ne sera pas abaissé facilement", avait-il déclaré." Tous les érudits religieux d'Afghanistan devraient convenir […] que quiconque commet le moindre acte contre notre gouvernement islamique devrait être décapité et éliminé".

Avec AFP