Afghanistan : comment les talibans ont pris le contrôle du marché de la drogue

·1 min de lecture

La longue guerre en Afghanistan a atteint un tournant le dimanche 15 août lorsque les talibans ont investi le palais présidentiel à Kaboul après la fuite du président Ashraf Ghani qui a reconnu leur victoire. Cette prise de pouvoir intervient à l'issue d'une offensive au cours de laquelle une douzaine de villes majeures du pays sont tombées aux mains des combattants islamistes en quelques jours. Parmi celles-ci figure notamment Zaranj, une ville frontalière poussiéreuse de quelque 50.000 habitants située à la frontière afghano-iranienne, dans le sud-ouest du pays. Bien que géographiquement et politiquement marginal, Zaranj fut le premier centre provincial à tomber.

Lire aussi - L'appel du fils du commandant Massoud après la victoire des talibans : "Nous ne céderons jamais"

Au cours des semaines précédentes, les avancées des talibans concernaient d'abord des zones rurales, avec la prise de contrôle de plus de la moitié des 421 districts du pays. Mais enhardis par ces succès et par le moral en berne des forces armées afghanes, les combattants se sont tournés vers les grands centres de population. Après leur percée à Zaranj, ils ont ainsi repris la ville voisine de Farah et sept autres capitales provinciales du nord.

Cette offensive a été favorisée par le soutien du Pakistan aux talibans, ainsi que par la libération de 5.000 combattants emprisonnés, une condition de l'accord conclu en février 2020 avec les États-Unis qui engageait Washington à retirer ses troupes du pays. Les po...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles