Afghanistan : "On sent bien qu'on accélère ce pont aérien qui était déjà un énorme défi "

"Le rythme des évacuations s'accélère à l'aéroport tandis que les rues de Kaboul sont totalement quadrillées par les Taliban", assure Cyril Payen, envoyé spécial France 24 à Kaboul.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles